Les MENA de la Gare du Midi

La crise actuelle de l’accueil en Belgique a des répercussions négatives sur l’accès aux droits de divers publics, les laissant en marge de nos institutions et condamnés à l’errance dans les rues. Bien que principalement touchant les hommes isolés, certains mineurs, en particulier les mineurs étrangers non accompagnés (MENA) en errance à Bruxelles, subissent des conditions de vie précaires et l’impossibilité d’obtenir un droit de séjour régulier en Belgique.

Télécharger le trimestriel du Forum Bruxelles contre les inégalités de l’hiver 2023

Ces jeunes se retrouvent à l’intersection de multiples inégalités liées à l’âge, l’origine ethnique, le genre, la classe sociale, ainsi qu’à leur statut et à leur situation migratoire. Ils illustrent de manière saillante comment ces diverses formes de discrimination et de domination s’entrecroisent pour façonner leurs parcours et renforcer les inégalités auxquelles ils sont confrontés.

La présente crise de l’accueil doit nous amener à réexaminer nos politiques migratoires. Comment assurer un accueil plus digne pour ces jeunes MENA ? Quels changements législatifs et institutionnels pourraient renforcer leur protection ?

Ce PAUVéRITé, signé Céline Graas, chercheuse au CREBIS, le Centre de Recherche de Bruxelles sur les inégalités sociales, examine le manque d’accueil réservé à ces jeunes en Belgique, mettant en lumière les discriminations tout au long de leur parcours d’errance.

À lire également

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Je souhaites contacter directement :

Faites une recherche sur le site

recevez notre newsletter

Je veux devenir incollable sur l’actualité social-santé à Bruxelles !