loader image

Rupture entre les partenaires de majorité Quelle lecture possible ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Par Jean Blairon, Intermag.be, analyses et études en éducation permanente, RTA asbl, juin 2017.

L’annonce surprise, ce lundi 19 juin, par le président du CDH, de la décision de mettre fin à la participation de ses Ministres aux gouvernements régionaux et communautaire a suscité de nombreux commentaires médiatiques rivalisant dans les explications des raisons de la crise. Ces explications sont malheureusement souvent confinées à des métaphores un peu réductrices d’une part, au seul registre politicien d’autre part, ce qui contribue à en formater la compréhension. Mais d’autres formatages, moins visibles, sont aussi à l’œuvre en filigrane, contribuant au brouillage des repères. Nous ne prétendons pas ici délivrer des explications de cette « crise » ; nous aimerions en effet rappeler en tout premier lieu que tenter de « comprendre », c’est assumer que l’on construit un corps d’hypothèses que l’on sait limitées, mais qui sont posées pour « voir ce que cela donne », pour tester quelle orientation interprétative peut se dessiner au travers de leur exercice ; c’est aussi les rendre publiques, c’est-à-dire les exposer au débat pour que la confrontation des systèmes d’hypothèses contribue au façonnage d’une pensée collective et émancipatrice. Lire l’analyse en PDF.

Documents joints

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles