loader image

Plateforme citoyenne, raison éthique ou nécessité politique ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une analyse de Marc Sinnaeve, administrateur de Présence et Action Culturelles et membre du comité de rédaction d’Agir par la Culture de Présence et Action Culturelle, 2018


À Bruxelles, plusieurs milliers de personnes s’organisent au sein de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, pour réintroduire des espaces d’hospitalité là où l’hostilité institutionnelle semble s’ériger en politique officielle. Mouvement solidaire et indépendant, la Plateforme se profile comme un acteur toujours plus présent dans le « dossier » migratoire en se muant peu à peu en lobby. Se voulant apolitique, il réussit à mobiliser au-delà de son espace d’engagement concret. Comment nommer ce phénomène? Comment qualifier l’action et ses enjeux ?

capture_d_ecran_2018-09-13_16.59.05.png

Télécharger l’analyse

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles