loader image

« Objectif: 0% de sans-abri »

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une opinion d’Ariane Dierickx (directrice générale de L’Ilot ASBL) et de Pierre Ryckmans (médecin, infirmier de rue ASBL), publiée dans La Libre Belgique, le 29/12/2015.


L’enjeu est de dépasser la logique dominante de l’urgence sociale et d’accorder à chacun des différents niveaux d’intervention la même attention, en ce compris sur le plan financier.

Dans un récent communiqué de presse, le ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale annonce l’augmentation significative du nombre de places d’accueil pour les personnes sans abri. Faut-il s’en réjouir ? Cette réponse apportée par le politique correspond-elle, comme Rudi Vervoort l’affirme, à une demande de « l’ensemble du secteur associatif » ?

Nous saluons le fait que des budgets plus importants sont dégagés pour venir en aide aux personnes les plus démunies et les plus précarisées de notre société. De ce point de vue, il faut voir comme un progrès le fait que ces moyens dépassent enfin la simple logique hivernale et permettent d’accueillir les personnes tout au long de l’année. Le secteur associatif le dit depuis de très nombreuses années : le sans-abrisme n’est pas une problématique saisonnière; les personnes qui vivent en rue souffrent autant de la chaleur que du froid et leurs difficultés ne s’arrêtent pas du jour au lendemain lorsque le thermomètre remonte. (…)

Lire l’article dans son intégralité sur www.lalibre.be

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles