migration

Adolescence en migration : quel accompagnement ?

Pour certains mineurs étrangers non accompagnés (MENA), l’arrivée en Belgique, loin de signifier la fin du périple migratoire, les inscrit dans l’incertitude, ou plutôt dans l’ «indésirabilité». C’est le cas des MENA dits « en errance » à Bruxelles. Que fait-on de tous ces jeunes dont on nie l’existence administrative et les droits sociaux sur le territoire ? C’est la question posée par l’ouvrage « Adolescence en migration: errances contraintes », résultat d’une recherche collaborative.

woman walking in street

Les MENA de la Gare du Midi

Découvrez le dernier PAUVéRITé, signé Céline Graas, chercheuse au CREBIS, le Centre de Recherche de Bruxelles sur les inégalités sociales, qui examine le manque d’accueil réservé aux jeunes MENA de la Gare du Midi à Bruxelles, mettant en lumière les discriminations tout au long de leur parcours d’errance.

Regards de MENA

Par le biais d’un projet journalistique, Juliette Vandestraete et Marie Ruwet, donnent la parole aux MENA, soit aux mineurs étrangers non accompagnés arrivés sur notre territoire.

white painted wall

Les oubliés du déménagement vers la prison de Haren : existe-t-il des détenus de seconde zone?

La prison de Saint-Gilles a commencé à envoyer les détenus à raison d’une centaine par mois, à celle de Haren. Deux profils de détenus particulièrement vulnérables vont par contre rester entre ces murs : les détenus internés au sein des annexes psychiatriques et les personnes sans titre de séjour, quant à elles, resteront détenues à Saint-Gilles, dans une prison à l’état de vétusté inquiétant.

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Je souhaites contacter directement :

Faites une recherche sur le site

recevez notre newsletter

Je veux devenir incollable sur l’actualité social-santé à Bruxelles !