Agenda

Contact

Archives

Recherche

Vivons-nous la fin du néolibéralisme ?

A l’heure où de nombreux gouvernements dénoncent les dérives du marché énergétique dérégulé, certains se demandent si le néolibéralisme tel qu’incarné politiquement depuis les années 80 n’est pas en train de mourir. Alors mythe ou réalité ?

Podcast de l’émission Déclic – Le tournant sur la Première -Info

Arnaud Ruyssen prend le temps d’y voir clair en compagnie du journaliste et philosophe Bertrand Henne (RTBF), de l’historien de l’économie Kenneth Bertrams (ULB), de la sociologue du travail Isabelle Ferreras (UCLouvain) et de l’économiste Bruno Colmant.

« Les crises aujourd’hui, la faute au néolibéralisme ? »

Pour Isabelle Ferreras, le néolibéralisme, dans son essence, aggrave le problème en dépossédant les Etats et les citoyens de moyens d’agir et de réagir face au capitalisme. « On prend le chemin de donner plus de place au marché et de réduire les moyens qu’à l’Etat de s’emparer des enjeux communs »

Si le néolibéralisme n’est pas à l’origine du problème, il nous prive de solutions et fait donc partie du problème, nous enfermant dans un modèle qui épuise les ressources et est un vecteur fort d’inégalités.

À lire également

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles