loader image

SAJ et Espaces rencontre : Retour à la case départ?…

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La CLASS – Coordination Laïque de l’Action Sociale et de la Santé – est interpellée par les Services d’Aide aux justiciables et les Espaces rencontre qui viennent d’apprendre avec effarement et désarroi, leur renvoi prochain dans le giron de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Et ce, quelques années seulement après leur arrivée tardive (en 2002), sans législation appropriée et sans budget, dans le giron des entités régionales francophones. Il s’ensuit une grande insécurité tant pour ces services que pour leurs travailleurs qui ne savent absolument pas comment ils seront subventionnés à l’avenir, ni sur quelles bases, ni par qui leurs dossiers seront traités. Effarement car tout cela est décidé sans que les services concernés n’aient été entendus ni même informés sur leur devenir, sans tenir compte du réseau régional dans lequel leur action s’est inscrite désormais, surtout que la raison avancée pour tout cela est de permettre un regroupement cohérent de l’encadrement des justiciables qui devient une compétence à part entière de la Fédération. C’est oublier un peu vite la cohérence tout aussi importante de l’accompagnement des victimes et des détenus qui sortent de prison, qui, elle, se situe dans les secteurs régionalisés. A noter que le CBCS reviendra prochainement sur ce sujet, à travers l’une de ses publications, pour éclairer davantage les enjeux et implications de ce renvoi vers la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les secteurs concernés. Lire l’intégralité de la lettre de la CLASS adressée aux politiques.

Documents joints

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles