loader image

Migrants et réfugiés : une crise d’humanité

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Non ce n’est pas une « crise des réfugiés », c’est une crise de l’humanité. Juste parce qu’il s’agit d’humains qui devraient protéger d’autres humains de la folie de certains autres humains. Une carte blanche collective publiée à la veille de la marche européenne pour les droits des réfugiés ce samedi à Bruxelles.


Depuis longtemps déjà, la politique de fermeture des frontières de l’Union européenne a généré des naufrages, des atteintes aux droits humains et entraîné dans son sillage une xénophobie grandissante.

Depuis quelques mois, l’affolement généralisé face à l’arrivée importante de réfugiés en Europe, sur fond de montée de la menace terroriste, fait émerger les élans les plus sordides chez la majorité des dirigeants politiques européens. Il semblerait que la seule boussole politique de l’Union européenne soit désormais celle du cynisme absolu.

Retenir les réfugiés le plus en amont possible, pour qu’ils n’atteignent pas nos territoires européens, voilà la stratégie de l’Union européenne.

Lire la suite de cette carte blanche.

de Caroline Intrand, Co-directrice du CIRÉ, Alexis Deswaef, Président de la Ligue des droits de l’Homme, Philippe Hensmans, Directeur d’Amnesty international Belgique francophone, Pierre Verbeeren, Directeur général de Médecins du Monde, Arnaud Zacharie, Secrétaire général du CNCD-11.11.11.

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles