Agenda

Contact

Archives

Recherche

Le non-marchand, oublié de la crise ?

UNESSA [1] constate que la crise que nous traversons, fait peser une menace inédite sur l’activité de ses affiliés : aide à la jeunesse, aînés, prévention et première ligne,… Les mesures adoptées par le Conseil des ministres vendredi dernier, pour appréciables qu’elles soient, répondent prioritairement aux besoins des structures marchandes. Elles sont insuffisantes pour les secteurs du non-marchand.

Carte blanche UNESSA, sur le guide social.be, 20/09/2022

Triple contrainte

La majorité des affiliés de la fédération n’ont pas la maîtrise des prix facturés à leurs bénéficiaires. Ceux-ci font l’objet de réglementations sectorielles précises empêchant toute adaptation réactive à la mesure des augmentations actuelles de leurs charges. D’ailleurs, une hypothétique indexation des participations financières des bénéficiaires risquerait de restreindre l’accessibilité de ces services aux plus vulnérables.

En outre, impossible pour la toute grosse majorité des affiliés d’UNESSA de fermer une structure, de limiter le temps de travail de leurs collaborateurs, de stopper une activité… De tels mesures impacteraient la continuité et la qualité de service. Les services d’utilité et de santé publique sont en jeu. Ce n’est pas une option.

Sans oublier qu’une part importante des budgets dans le secteur dépendent de financements publics. Or, ceux-ci ne sont indexés qu’à des moments déterminés au cours d’un exercice. Ce système, fonctionnel en temps normal, ne tient plus la route dans cette conjoncture d’inflation anarchique globale. Les prises en compte des sauts d’index sont différées et jamais rattrapées.

« Dans le même temps nos maisons de repos, nos hôpitaux, nos crèches etc. sont réglementairement obligés de respecter différentes normes : d’encadrement, de températures dans les locaux, … Avec l’ensemble des contraintes auxquelles ils sont confrontés et des trésoreries qui fondent comme neige au soleil, certains de nos affiliés se retrouvent confrontés à une mission quasi impossible. », réagit le Directeur général d’UNESSA.

À lire également

Notes

Notes
1 UNESSA représente 542 affiliés, soit 1.130 antennes régionales et services actifs dans l’accueil, l’accompagnement, l’aide et les soins aux personnes du secteur associatif, en Wallonie et à Bruxelles

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles