loader image

La crise des migrants en 25 questions

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Chaque jour, des milliers de migrants tentent d’atteindre l’Europe occidentale. Pourquoi fuient-ils? Combien paient-ils? L’accueil organisé en Belgique est-il suffisant? Le flux va-t-il un jour se tarir? L’Echo a tenté d’apporter des réponses aux questions les plus criantes.
Par Harald Doornbos, Ine Renson et Nico Schoofs (novembre 2015)

Quelles sont les routes vers l’Europe occidentale empruntées par les migrants / réfugiés?

Il existe deux routes principales : Turquie – Balkans – Allemagne et Libye – Italie – Allemagne. La partie maritime de la première route est plus courte et moins dangereuse – il faut compter entre une demi-heure et deux heures de navigation – mais pour la partie terrestre, il faut compter entre une et deux semaines. La deuxième route comprend une partie maritime très dangereuse – entre 6 et 12 heures – mais la suite du voyage ne dure qu’une journée. Durant les dix premiers mois de 2015, 3.329 migrants ont perdu la vie durant leur traversée de la mer Méditerranée, d’après les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Pour lire les autres questions.

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles