loader image

Coronavirus: les demandes d’aides aux CPAS explosent

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La crise sanitaire est aussi économique. Et donc sociale. Des premiers effets sont déjà ressentis, particulièrement par les couches les plus vulnérables de la population. Mais les projections présentées au « Soir » par le SPP Intégration sociale permettent de voir plus loin que la partie émergée de l’iceberg. Dans le quotidien Le Soir, par Amandine Cloot, le 23/11/2020.


En janvier 2022, environ 30.000 personnes supplémentaires devraient avoir bénéficié d’un revenu d’intégration sociale. Une explosion planifiée des statistiques, tristement, inédite.

Cette année, environ 15.000 nouvelles personnes devraient avoir bénéficié du revenu d’intégration sociale (RIS ou revenu minimum garanti par le CPAS, accordé à certaines conditions, NDLR), celui auquel on a droit quand on ne dispose de plus rien d’autre. Il s’agit d’une augmentation sur douze mois de près de 10 %. Une progression proche des deux chiffres, c’est très rare, dans l’histoire. Il faut aussi préciser qu’en 2019, nous étions plutôt dans une courbe descendante », détaille Alexandre Lesiw. « Une hausse qui devrait au minimum être dupliquée en 2021. » A titre de comparaison, le taux de croissance attendu (de janvier à janvier), hors covid, était de 3,4 %.

Accès à l’article par ici.

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles