loader image

Boire un café, un indicateur de la lutte contre la désaffiliation

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Par Jacqueline Fastrès, asbl RTA


Le Relais Social Urbain de Tournai a mené une enquête auprès de travailleurs sociaux tournaisiens et de bénéficiaires d’un abri de nuit et d’un accueil de jour, tous deux fermés après le plan grand froid 2013-2014.

L’objectif était d’éclairer la réflexion du réseau de services sociaux autour de l’éventuelle pérennisation de ce type de service : est-elle pertinente, sous quelle forme, à quel moment et avec quelles priorités, avec quelles synergies ? RTA a été sollicité pour traiter cette enquête et accompagner le processus réflexif.

Les questionnaires comportaient de nombreuses questions ouvertes permettant aux répondants d’affiner leur avis. RTA a souhaité se baser sur ces réponses et spécialement sur celles des bénéficiaires, pour la plupart, hélas, durablement à la rue.

En filigrane de leurs propos, nous ne pouvons que lire les ravages de ce que Robert Castel a qualifié de processus de désaffiliation ; mais nous y lisons aussi des indices de ce qui permet de l’enrayer.

Lire l’analyse

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles