loader image

Vague d’austérité, vague de précarité

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les textes de la matinée d’information organisée par le CBCS, la FdSS, l’Agence Alter et le FBLP


Nouveau gouvernement, nouvelles mesures ! Face à une crise socio-économique sans précédent depuis la Grande dépression, le gouvernement fédéral annonce un plan d’austérité drastique qui affecte durement les publics déjà fragilisés que soutiennent nos associations.
Pour analyser ces mesures gouvernementales, le CBCS, la FdSS, le Forum bruxellois de lutte contre la pauvreté et l’Agence Alter ont organisé, le 30 mars 2012, une matinée d’information et de débat, en présence de représentants syndicaux (CSC-FGTB), de CPAS (Fédération des CPAS-AVCB) et de fédération patronale (FASS).

Vous trouverez en cliquant ici l’ensemble des textes :

Introduction à la matinée : Charles Lejeune (FdSS) contextualise la thématique et met en garde contre le déficit démocratique à l’œuvre aujourd’hui dans les processus de prise de décision politique de nature macro-socioéconomique.

Intervention de Pierre Schoemann (FASS) : dans sa contribution, ce dernier déplore l’abandon du keynésianisme au profit de la doctrine néo-libérale du « laisser-faire ».

Synthèse et l’analyse de la matinée, par Thomas Lemaigre (Agence Alter)

Austérité, de quoi es-tu le nom ? Petites réflexions sur la langue de la précarité : dans sa contribution, Nathalie Delaleuwe (CBCS) interroge la manière dont nous nommons le réel et démontre l’importance du vocabulaire utilisé pour présenter les mesures d’austérité.

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles