Résistance

Parce que “trop de bruit peut être silence”

En ce début du mois de mai 2024, quelques événements épinglés – projet de loi Frontex, projet de loi politique de retour, évacuation de femmes sans papier avec enfants – relatent à eux seuls le durcissement des politiques migratoires, tant belges qu’européennes. Sous couvert de créer un « appel d’air », le sens du mot « accueil » est tout simplement réduit à son contraire : le rejet.

Migrations et mobilisations

Ombres parmi nous, les dénommé.es sans-papiers délogé.es des squats, des coins de rue et des sorties de métro, sont assigné.es à la survie ou à la mort derrière nos grillages. Youri Vertongen et Xavier Briké proposent dans ce numéro d’Akène, de penser les nouvelles mobilisations sociales nées des personnes sans papiers elles-mêmes et suscitées à leur contact.

Oser exister

Rosa K. a 30 ans tout rond. Pour décor de vie, une pièce improvisée en chambre : un lit, des sacs, une valise. Une fenêtre qui donne sur la rue bruxelloise Fritz Toussaint et son ancienne caserne des pompiers. Drôle de liberté que celle d’emménager ici, dans ce lieu à la mine usée, accompagnée de 90 autres personnes … Pour un temps, en sursis. Rien n’est jamais acquis quand on n’a pas de papiers.

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Je souhaites contacter directement :

Faites une recherche sur le site

recevez notre newsletter

Je veux devenir incollable sur l’actualité social-santé à Bruxelles !