loader image

Pour une politique migratoire digne

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Carte blanche proposée par certains membres du Réseau Santé Mentale en Exil, publiée sur le site du Vif, 25/10/2020.


La « crise du Covid-19 » a mis en lumière la précarité croissante à laquelle est contrainte tout un pan de la population sur le territoire belge, dont une partie importante de personnes exilées. Depuis des années, le Réseau Santé Mentale en Exil observe les conditions d’accueil qui leur sont réservées. Certaines sont des plus inquiétantes, notamment : l’entrave au droit fondamental de demander l’asile, la suspicion permanente de leur parole, les obstacles à un accès effectif aux soins, et la généralisation d’un système d’accueil des demandeurs d’asile où le management chiffré de l’occupation des lits prime sur les lieux où les personnes ont pu construire un réseau de soins et de soutien.

Lire la suite de cette carte blanche sur levif.be

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles