loader image

« On mesure encore mal l’impact que le confinement va avoir sur la santé mentale de la population»

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Interview de François Perl, directeur général du service des indemnités de l’INAMI, l’institut national d’assurance maladie-invalidité, par Etopia, le 17 avril 2020


Etopia: François Perl, vous contribuez au débat public actuel sur le coronavirus en mettant notamment un point en évidence : celui de la santé mentale. Avant d’avancer sur cette question précise, je voulais vous demander ce que cette crise éclaire de notre société et ce qu’elle fait apparaître.

Je trouve qu’elle est claire. Elle met en lumière toute une série d’inégalités assez fortes. Elle met aussi en lumière quelque chose qu’on pointe depuis très longtemps à savoir l’influence des déterminants de santé sur le développement des pathologies. On voit que les personnes principalement touchées aujourd’hui par le coronavirus sont des personnes qui sont déjà affaiblies (…) (Lire l’interview dans son intégralité sur le site d’Etopia)

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles