loader image

En France, le chômage tue entre 10.000 et 20.000 personnes par an

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Article paru dans l’Obs le 25/03/2015


Le chômage tue. Beaucoup. C’est ce que l’on peut retenir d’une étude de l’Institut français pour la santé et la recherche médicale (Inserm) réalisée par Pierre Meneton. L’auteur de l’étude estime ainsi qu’entre 10.000 et 20.000 personnes meurent des conséquences du chômage chaque année en France.

Entre 1995 et 2007, le chercheur a suivi 6.000 volontaires en recherche d’emploi, âgés de 35 à 64 ans, pour observer les effets sur la santé cardiovasculaire et la mortalité globale. Il en ressort une “surmortalité très importante” chez les personnes au chômage, trois fois supérieure à celle des non-chômeurs.

Accéder à l’article en ligne dans son intégralité

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles