loader image

“Comment la hausse des inégalités alimente le changement climatique?”

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Article publié sur Slate.fr le 20/04/2016


Les cascades de dépenses des couches les plus favorisées de la société sont une preuve de leur course effrénée vers l’abîme, qui entraîne l’ensemble de la société.

En décembre 2015, la COP21, sommet de la «dernière chance», s’achevait sur un résultat très mitigé (accord peu contraignant, moyens flous, suppression de l’objectif d’une baisse de 40% à 70% des émissions mondiales de gaz à effet de serre en 2050, etc.). Avec du recul, il est difficile de ne pas céder au pessimisme, en particulier quant à la manière dont la question environnementale continue d’être traitée par une partie de la classe politique, dont l’exécutif.

L’échec de la COP21 ainsi que le business as usual qui s’ensuit interpellent: comment en est-on arrivé là? Il est tout d’abord évident que nous pâtissons d’un modèle économique non durable. Mais nous payons aussi les frais d’une perpétuelle course au statut, de notre nature humaine orientée vers la reconnaissance à n’importe quel prix de notre valeur individuelle.

(Lire l’article dans son intégralité sur www.slate.fr)

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles