loader image

Bruxelles: un quart des tout-petits en situation précaire

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Près d’un tiers des nouveau-nés accueillis dans une crèche bruxelloise ou molenbeekoise, qui est agréée par Kind en Gezin (K&G), le pendant flamand de l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE), se trouvait, en 2014, dans une situation familiale précaire. J. TH. Publié le 21 mai 2016, sur DH.be


Près de 25 % des jeunes Bruxellois de moins de trois ans vivent dans des conditions vulnérables, selon Kind en Gezin.

En d’autres termes, ces enfants, qui peuvent avoir jusque 3 ans, vivent dans des conditions vulnérables. Juste après les jeunes molenbeekois et bruxellois, ce sont ceux des crèches d’Anderlecht, Berchem, Koekelberg, Schaerbeek et Saint-Josse qui sont proportionnellement les plus vulnérables (entre 21 % et 27,4 %). C’est notamment ce qui ressort d’une cartographie fouillée sur la situation de la petite enfance dans la capitale que vient de publier K&G. Un document qui donne une bonne idée de la situation bruxelloise, Kind en Gezin agréant près de la moitié des infrastructures d’accueil de la capitale.

Lire l’intégralité de l’article.

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles