loader image

La rubrique agenda du 26/11/2018

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

05/12/2018 – THINK TANK #26 de DoucheFLUX : « Qu’est-ce qu’une crise ? »

Le dispositif hivernal qui vient de commencer sera le dernier. À la demande du secteur, il ne figure en effet pas dans la nouvelle ordonnance. Mais par quoi sera-t-il remplacé ? On parle d’une « cellule de crise » disposant d’un budget d’intervention tout au long de l’année. Mais qu’est-ce qu’une crise ? Lire l’argument ici Intervenants : Laurent Demoulin (Directeur de Diogènes asbl) – Alain Maron (Député bruxellois Ecolo) – Charles-Antoine Sibille (Médecin psychiatre Cellule d’appui du Smes/Equipe Mobile 107 Précarité) Le mercredi 05/12/2018, de 12h à 14h. Chez DoucheFLUX, rue des Vétérinaires 84 à 1070 Bruxelles Un sandwich est offert à ceux qui annoncent leur présence à accueil@doucheflux.be

11/12/2018 – MIDI NOMADE : Vivre avec ses voix

Avec le réseau des entendeurs de voix (REV Belgium) Entendre des voix que les autres n’entendent pas est une expérience significative. 1 personne sur 8 vivrait cette expérience au moins une fois dans sa vie. Depuis 30 ans (5 en Belgique), le réseau des entendeurs de voix (REV) offre de l’information, du soutien et une écoute aux personnes qui entendent des voix. Le REV organise des groupes d’entendeurs de voix, qui ont montré leur efficacité à aider l’individu à retrouver son identité et reprendre sa vie en mains. Même parfois après des années de psychiatrie. Cette rencontre sera basée sur des extraits de l’émission « Les Pieds sur Terre – Vincent, entendeur de voix » de Leila Djitli diffusée le 09/03/2015 sur France Culture et une intervention des membres du réseau des entendeurs de voix, suivie d’une discussion. Pour en savoir plus : http://www.rev-belgium.org/ https://www.ted.com/talks/eleanor_longden_the_voices_in_my_head/transcript?language=fr Entrée gratuite à DUNE asbl 124 Avenue Henri Jaspar 1060 Saint-Gilles Le mardi 11 décembre 2018 de 12h à 14h Réseau Nomade – Précarité, assuétude et participation Promoteur : DUNE asbl Avec le soutien du Service Public Francophone Bruxellois et de France Culture

13/12/2018 – Travailler = droit d’exister ? – Trepalium | Débobine & débats

Débobiner & débattre, c’est partir à la découverte du cinéma et ouvrir les portes vers d’autres horizons. La projection d’un film devient alors prétexte à la création d’un lieu d’échange où le cinéma rencontre d’autres domaines, se positionnant comme un miroir de la société. À chaque séance, une nouvelle rencontre où deux intervenants, venus du cinéma et d’une autre spécialité, sont là pour discuter, cogiter, tergiverser, et surtout échanger avec vous autour du film, autour d’un verre. Série projetée : Trepalium de Vincent Lannoo (2015, season 1 ep.1, 50’, FR/BE) Une grande ville dans un futur proche. Après des décennies de crise, le travail est devenu rare et en voie de disparition. Désormais, 20 % à peine de la population a un emploi. Les 80 % d’inactifs sont relégués dans la « Zone », territoire séparé de la Ville par un Mur, et ils tentent de survivre. La projection sera suivie d’une rencontre sur la précarisation des travailleurs en temps néolibérale (flexibilisations non négociées, salaires en baisse, chômage de masse et criminalisation des sans-emplois) avec André Denayer (Président de ATD Quart Monde Belgique) et Lise Mernier (Chargée du projet à PointCulture et doctorante en analyses cinématographiques à l’ULB). Partenaires: Etopia, Centre Librex, BOZAR, Gresea asbl, ATD Quart Monde Belgique Le 13/12 à 19h00 au PointCulture Bruxelles

FORMATION

Université d’automne de PAC

Réflexions critiques sur l’émergence des pratiques managériales d’intelligence collective dans le monde de la culture et du social. 3,4,5 décembre 2018 à Liège 22, 23, 24 mars 2019 à Bruxelles (le contenu des deux sessions est le même, seuls les lieux et dates diffèrent) Nous assistons depuis quelques années à la multiplication de nouveaux outils (cercles de décision, réunions de gouvernance, élection sans candidat, prise en charge de rôles…) qui se revendiquent d’intelligence collective au sein des associations. Ces outils définissent de nouvelles modalités de prise de décision qui veulent rompre avec l’archaïsme d’une culture associative et l’obsolescence de ses pratiques pour agir dans un monde toujours plus complexe. Dans le contexte de mutation profonde qui est le nôtre, l’innovation est séduisante. Ne conviendrait-il toutefois pas de nous interroger sur les raisons qui poussent le secteur socio-culturel à recourir à ces outils d’intelligence collective tant ce concept revêt pour nous des compréhensions et des pratiques bien différentes ? Avec des acteur·trice·s de terrain qui viendront témoigner de leurs pratiques des outils d’intelligence collective. Toutes les infos et inscription.

Documents joints

À lire également

Laisser un commentaire

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles