loader image

L’autre crise
80.000 étudiants précaires

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En début d’année, la Fédération des étudiants francophones tirait la sonnette d’alarme : à Bruxelles et en Wallonie, 80.000 étudiants sont “précaires” ! Ce constat n’est pas nouveau mais la crise a aggravé les choses et poussé la problématique sur le devant de la scène.

Déjà en 2017, le Ministre de tutelle Jean-Claude Marcourt (PS) commandait une étude poussée sur les conditions de vie des étudiants. L’actuelle Ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, s’empare de la question et promet des mesures.

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, Le Forum – Bruxelles contre les inégalités et le Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique organisent une journée de rencontres et d’échanges pour imaginer comment aider ce public fragilisé à se consacrer à ce qui devrait être sa priorité : apprendre et s’émanciper.

L’objectif de la journée est de réunir un maximum d’acteurs autour de la question pour échanger sur leurs modes d’intervention et imaginer un accompagnement global et coordonné. Nous prévoyons des ateliers, une conférence ainsi qu’un temps d’échanges avec plusieurs experts.

Comment comprendre la précarité étudiante ? Qu’existe-t-il actuellement pour y faire face et quelle stratégie adopter pour coordonner les acteurs et les actions ? Phénomène multidimensionnel, la précarité étudiante recouvre des réalités tellement diverses qu’il est difficile d’arrêter une définition claire. Elle se comprend souvent à la lumière de l’indépendance financière et relationnelle de l’étudiant avec sa famille. C’est généralement la situation socio-économique de la famille de l’étudiant et les relations qu’il entretient avec cette famille qui pourront donner le degré de fragilité d’un étudiant par rapport à un autre. Cette fragilité a des répercussions tant sur les coûts directs des études (minerval et frais scolaires divers) que les coûts indirects (logement, transport, alimentation, santé).

Rendez-vous le vendredi 15 octobre 2021, de 8h45 à 16h30, à l’Area 42, rue des Palais 46, 1030 Bruxelles

Inscription obligatoire ici. Cette journée est prévue en présentiel. Si les circonstances ne le permettent pas, elle aura lieu en virtuel ou en hybride. Cette journée est gratuite.

Pour consulter le programme, c’est ici.

Une question ? Frédéric Aerden (aerden@le-forum.org) et Evelyne Wetz (ewetz@cbcs.irisnet.be) se feront un plaisir de vous répondre.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commission communautaire française, et la Commission communautaire commune de la Région de Bruxelles-Capitale

À lire également

Restez en
contact avec
nous

Si vous rencontrez des difficultés à nous joindre par téléphone, n’hésitez pas à nous laisser un message via ce formulaire

Faites une recherche sur le site

Inscrivez vous à notre Newsletter

Soyez averti des nouveaux articles